Les fourrières automobiles de France

Les motifs de mise en fourrière d’un véchicule sont nombreux : de l’entrave à la circulation au stationnement gênant ou dangereux, en passant par la conduite sous l’emprise de l’alcool, sans permis ou encore en cas de non-présentation au contrôle technique ou de non-exécution des réparations obligatoires suite à un contrôle technique…

Le véhicule du contrevenant est généralement enlevé par une société de remorquage puis déposé dans une fourrière fermée. Notez que, si vous intervenez avant l’enlèvement complet du véhicule, il vous est possible d’éviter sa mise en fourrière en vous acquittant de le contravention correpondant au délit ainsi que les frais d’opération précédant la mise en fourrière. On considère que l’enlèvement. Par ailleurs, l’entrave à la mise en fourrière peut être punie d’une amende de 3750 Euros et de 3 mois d’emprisonnement.

fourrières automobile france

Ce site vous permet d’obtenir facilement toutes les infomations utiles pour contacter les fourrières automobiles des grandes villes de France. Ces informations utiles sont présentées sous formes de fiches détaillées pour chaque commune. Vous trouverez ainsi, pour chaque fourrière, les coordonnées postales et physiques de l’établissement, ses coordonnées téléphoniques, son numéro de fax le cas échéant et d’une manière générale toutes les coordonnées vous permettant de joindre la fourrière.

Si vous ne parvenez pas à retrouver votre véhicule, sa mise en fourrière est une hypothèse sérieuse. C’est pourquoi, outre les informations détaillées sur les fourrières des grandes villes de France, chaque fiche vous indique la marche à suivre pour être certain que son véhicule a bien été enlevé pour une mise en fourrière. Les démarches peuvent varier en fonction des communes. Certaines d’entre elles ont par exemple mis à disposition des sites Internet permettant de vérifier, en quelques clics, si votre véhicule a effectivement été mis en fourrière. C’est par exemple le cas de la ville de Paris qui propose le téléservice Paris fourrière.

mise en fourrière

En général, il s’agit plutôt de contacter la police municipale qui pourra vous renseigner. Chaque fiche vous indiquera la marche à suivre précise et spécifique à la commune de la fourrière. Il faut quoi qu’il en soit obtenir une autorisation de mainlevée sur le véhicule de la part des forces de l’ordre avant de se rendre en fourrière.

Notez que, si vous êtes absent et ne pouvez constater l’enlèvement de votre véhicule pour une raison ou pour une autre,  la mise en fourrière de votre véhicule vous est notifiée par l’envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception. Celle-ci est envoyée dans les cinq jours ouvrables qui suivent l’enlèvement.

Cette notification contient notamment la mention de l’autorité qui a décidé de mettre le véhicule en fourrière, le classement du véhicule, (celui-ci détermine si le véhicule peut être restitué en l’état ou nécessite des réparations), la nature et le montant des frais dont il faudra s’acquitter pour récupérer le véhicule et une mise en demeure d’aller le chercher dans un délai de 10 à 15 jours.

Bien entendu, chaque fiche vous donnera le plus précisément posssible les démarches nécessaire pour récupérer votre véhicule et les différents coûts induits par celles-ci. Il sera notamment détaillé les frais liés à l’enlèvement du véhicule, la contravention, les frais de garde du véhicule et éventuellement les frais d’expertise, si le véhicule reste longtemps en fourrière. Par ailleurs, le documents qu’il faut obligatoirement présenter vous sont également indiqués sur chaque fiche : permis de conduire, certificat d’immatriculation du véhicule, certificat d’assurance du véhicule.