Contacter la fourrière automobile de Saint-Priest

    Tous les usagers, sans exception, sont tenus de respecter les règles de stationnement, au risque d’être punis par la loi. Le manquement à la loi est passible d’une amende et d’une mise en fourrière.

    Contacter les autorités

    La disparition d’une voiture peut avoir plusieurs raisons, entre autres le vol et la mise en fourrière. En tout état de cause, se référer directement aux autorités est la meilleure décision à prendre lorsque le titulaire du véhicule n’est pas présent au moment de l’action.

    Les citoyens concernés par cette situation doivent appeler le commissariat de police de Saint-Priest au 04 78 20 20 60, ou bien joindre la police communale au 04 78 20 00 95.

    Demande de mainlevée

    mainlevée fourrière saint-priest

    Au moment où l’embarquement de l’automobile a été confirmé, l’intéressé doit passer à l’acte subito presto afin de pallier les complications. L’usager dispose de 72 heures pour procéder à la récupération de la voiture.

    L’étape initiale par laquelle il doit passer est la demande de l’autorisation de sortie à effectuer auprès des autorités. Le citoyen peut lancer la requête auprès du commissariat au 13 rue du docteur Gallavardin, ou bien auprès de la police municipale. Les gens ont le choix entre aller au poste qui se trouve à Bel Air (11 rue de la Cordière) ou au bureau qui se situe en centre-ville (26 rue Maréchal Leclerc).

    Dans cette démarche, le détenteur du véhicule doit se munir du certificat d’immatriculation, de l’attestation d’assurance et de son permis de conduire. En cas d’envoi d’un mandataire, ce dernier doit présenter une procuration signée par le propriétaire, ainsi qu’une pièce d’identité de celui-ci.

    Contacter la fourrière automobile de Saint-Priest

    Le titulaire de l’automobile doit se dépêcher de se rendre à la fourrière de Saint-Priest qui est installée au 14, place Charles-Ottina (Mairie Saint-Priest 23110). Dans le cas où la voiture ne serait pas entreposée au sein de cet établissement, l’intéressé doit consulter la fiche descriptive d’embarquement ou la notification qui mentionne l’adresse de détention.

    Les documents à préparer sont les mêmes que pour la demande de mainlevée, c’est-à-dire l’attestation d’assurance, le permis de conduire, le certificat d’immatriculation et l’autorisation provenant des autorités. En plus de ces pièces, l’usager doit également prévoir les frais de fourrière.

    Récupération du véhicule

    Une intervention dans les 72 heures permet de sortir facilement l’automobile lorsque les procédures sont bien respectées. En cas d’interdiction de circuler, la voiture doit être expertisée. Cet examen technique est à réaliser en dehors de l’enceinte de la fourrière. Le citoyen doit la remorquer ou la déplacer sur un véhicule-plateau. Le tout est à la charge de ce dernier.Une fois le délai de 72 heures écoulé, la situation tend à se compliquer.

    récupération véhicule fourrière saint-priest

    Une automobile destinée à la destruction (après estimation de sa valeur marchande) n’est plus récupérable après 10 jours de détention, puisqu’elle est considérée comme abandonnée.
    La voiture est mise en vente par le service des Domaines lorsque le propriétaire n’intervient pas dans les 15 jours qui suivent l’enlèvement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.