Joindre la fourrière automobile de Istres

    Toute infraction au Code de la route est classée parmi les actes délictuels sanctionnés par la loi. Les automobilistes n’ont pas le droit de se parquer n’importe où, sauf aux endroits destinés à cet effet. Un manquement à ces règles, engendrant un gêne de la circulation, est puni par le paiement d’une amende, accompagné de la mise en fourrière du véhicule.

    Les Istréens qui possèdent une automobile enlevée sous l’ordre d’un officier de police judiciaire doivent procéder aux démarches aussitôt que la mise en fourrière est vérifiée.

    Demande de mainlevée

    mainlevée fourrière istres

    La sortie de la voiture, de la fourrière, nécessite l’obtention d’une autorisation délivrée par les autorités. Est compétent pour établir cette mainlevée le commissariat de police d’Istres qui se trouve à la rue Chantournée (04 42 11 17 17 et 04 88 10 11 90). L’octroi de ce document est accordé au requérant qui se présente avec son permis de conduire, l’attestation d’assurance de l’automobile et le certificat d’immatriculation.

    À la rigueur, la police municipale et ses annexes peuvent être contactées pour savoir si elles sont éligibles à la délivrance de cette autorisation de sortie. Cette initiative est prise lorsque l’un de ces bureaux est localisé près de l’endroit où la voiture a été embarquée.

    La police municipale est localisée à l’hôtel de ville, au 1 esplanade Bernardin Laugier (04 13 29 50 45) et ses annexes sont installées :

    • au quartier des Échoppes (04 13 29 51 23 – 04 13 29 50 89) ;
    • à la mairie annexe du Prépaou (04 13 29 50 95) ;
    • à l’avenue de la Crau Entressen (04 13 29 56 18) ;
    • à Trigance (04 13 29 52 69) ;
    • à Bardin (Pré Castel) (04 13 29 59 00).

    Contacter la fourrière automobile d’Istres

    Les propriétaires ont 3 jours pour effectuer les différentes démarches et récupérer leur automobile. Dès la réception de la mainlevée, les usagers doivent se rendre à la fourrière d’Istres, à la rue Yvan-Llopis (04 42 11 17 17), sur-le-champ afin de respecter les 72 heures accordées.

    Ces personnes doivent se munir des documents précités, de la mainlevée et des frais de fourrières. La possibilité de plusieurs cas de figures n’exempte en rien l’acquittement des montants dus, que la voiture soit récupérable dès l’arrivée de son propriétaire ou qu’elle doive être expertisée à l’extérieur de la fourrière.

    Récupération de la voiture dans les 72 heures

    Le véhicule est estimé par rapport à sa valeur marchande. Un résultat inférieur permet à l’administration de statuer sur l’interdiction de circuler et sur le besoin d’une expertise qui est à réaliser en dehors de la fourrière.

    Le transport de l’automobile sur un véhicule-plateau vers le lieu de l’examen technique relève de l’usager. En revanche, ce dernier peut la récupérer simplement si l’état de la voiture est bon.

    après 72h fourriere istres

    Intervention après 72 heures

    La non-récupération d’une automobile en bon état, 15 jours après la notification, est considérée comme un abandon. Le service des Domaines va se charger de la vendre.

    Un véhicule interdit de circuler, non récupéré par son propriétaire dans les 10 jours qui suivent la mise en fourrière, va être détruit.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.