Contacter la fourrière de Poitiers ?

    La mise en fourrière d’un véhicule à Poitiers signifie souvent que le propriétaire n’a pas respecté le Code de la route. Cela peut vous arriver en votre absence et c’est avec stupéfaction que vous constaterez par la suite la disparition de l’automobile. Pour la récupérer, voici les démarches à entreprendre.

    Tout d’abord, faites-vous confirmer que la fourrière de Poitiers

    La vérification s’effectue auprès des forces de l’ordre (police nationale et municipale) par téléphone au 05 49 60 60 00. C’est également à un poste de police qu’il faut vous présenter avec votre permis de conduire, votre certificat d’immatriculation et une attestation d’assurance pour obtenir la mainlevée de sortie de fourrière. L’hôtel de police de Poitiers se trouve : Hôtel de Police 38, Rue de la Marne 86000 Poitiers.

    Adresse de la fourrière de Poitiers

    coordonnées fourrière de Poitiers

    Il existe 2 fourrières autos, gérées par des sociétés privées, sur Poitiers. Lors de la délivrance de la mainlevée, on vous tiendra informé de l’endroit où se trouve votre véhicule.

    Voici les adresses et contacts des 2 fourrières de Poitiers :

    • Garage S.A.P.A

    17, rue Bignoux
    86 000 Poitiers

    Téléphone : 05 49 56 11 11

    • Garage de la demi-lune

    55, Avenue du plateau des Glières
    86 000 Poitiers

    Téléphone : 05 49 58 21 42

    Appelez ces numéros pour connaître les horaires d’ouverture avant de partir à la recherche de votre voiture.

    Quels sont les frais encourus pour un véhicule mis en fourrière ?

    frais de sortie fourrière de Poitiers

    Les frais pour un véhicule mis en fourrière se divise ainsi :

    • Opérations préalables : 15,20 €
    • Immobilisation matérielle : 7,60 €
    • Garde journalière : 6 €
    • Enlèvement : 113 €
    • Expertise (4e jour) : 61 €

    Si votre voiture se trouve à l’une des fourrières de Poitiers, entamez les démarches de restitution le plus tôt possible. Car, non seulement la fourrière va continuer à vous facturer la garde journalière, elle pourra vous infliger des frais supplémentaire en cas de vente du véhicule. En effet, si aucune réclamation n’a été déposée dans les 45 jours qui suivent l’enlèvement, la fourrière procède à la vente du bien si celui-ci est en bon état. Les frais de l’opération de vente sont à la charge du propriétaire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.